OSERESO - Centre de formation webmarketing, marketing et communication

Le futur du web est-il mobile ?

By Nicolas Belnou|Date : 11 juin 2012 134 Commentaires

« Les parts de marché grandissantes des smartphones, et le fait que celui-ci soit toujours sur vous, en fait une interface de consultation de premier ordre ».   Interview d’Antoine Weber, chargé de développement web et mobile chez SDV Plurimédia   Pouvez- vous vous présenter et présenter votre parcours ? Issu d’une formation de 5...

« Les parts de marché grandissantes des smartphones, et le fait que celui-ci soit toujours sur vous, en fait une interface de consultation de premier ordre ».
  Interview d’Antoine Weber, chargé de développement web et mobile chez SDV Plurimédia   [caption id="attachment_3442" align="alignleft" width="292" caption="Antoine Weber, chargé de développement Web & Mobile chez SDV Plurimédia, interviewé par OSERESO"][/caption] Pouvez- vous vous présenter et présenter votre parcours ? Issu d'une formation de 5 ans orientée vers le développement multimédia, je me suis toujours intéressé au milieu du web et à ses multiples déclinaisons. Ces dernières années ont vu apparaître la création de nouvelles plate-formes aux potentiels marqués (Smartphone, tablette, netbook, télévision) représentant une nouvelle cible pour les produits internet. Je me suis tout de suite passionné par ces produits et c'est tout naturellement que j'ai orienté mon parcours dans cette voix en prenant la responsabilité du pôle mobile d'une agence de communication à 360 degrés. Depuis, je suis devenu chargé de développement web & mobile pour des sites de presse PQR à fortes charges.   En quoi consiste votre métier et quelle est votre valeur ajoutée ? La base de mon métier consiste à proposer à nos clients les solutions de mise à disposition de contenu qui peuvent répondre à leurs besoins, puis de les créer et les maintenir. Ces solutions peuvent se présenter sous de nombreuses nouvelles formes (applications natives, applications cross-platform, html5… ) mais elles peuvent aussi consister à rappeler nos clients vers des solutions plus standard ou pérennes du web.   La valeur ajoutée des applications mobiles, en comparaison aux sites internet mobiles, réside dans leurs intégrations au système et le soin de l'ergonomie que cela requière. Chaque système mobile (Android, iOS, Windows Mobile, Blackberry, etc) propose des manières différentes d’interagir avec les utilisateurs et il est important que les apps s'adaptent à chacune d'elles. Le principal objectif doit toujours être que l'app s'utilise de façon naturelle, et se conforme aux habitudes du client, sans les bousculer.   Quelles sont les difficultés auxquelles vous êtes confrontés ? La plus grande force des apps est aussi leur plus grande faiblesse. En effet, la multiplicité des plates-formes et les efforts qu'elles demandent pour s'adapter à leurs interfaces, font que des développements spécifiques sont nécessaires pour chacune d'elles. De ce fait, cela ralentit grandement le processus de mise en place d'un outil. Les tests sur toutes les plateformes (et plusieurs versions d'entre elles), avec différent écran, processeur, accès internet etc.. prennent une part majoritaire dans l'élaboration d'un projet.   De plus, la qualité du rendu est un objectif absolu dans cette création. Un utilisateur est très vite découragé par une application lente ou disgracieuse et l'apparition d'un bug est impardonnable. Il ne faut donc pas se précipiter dans la mise en ligne, même si on sait que les processus de validation (notamment chez Apple) peuvent s'éterniser, mieux vaut prendre plus de temps avant la soumission de l'application. En effet, même si la sortie d'une mise à jour de votre application peut rappeler à vos utilisateurs votre existence, il ne faut pas sous-estimer l'impact négatif que peut avoir un changelog ne comportant que des corrections de bug.   Quels outils utilisez- vous dans le cadre de votre métier ? La majorité des outils nécessaires au développement sont ceux fournis par les API officielles et les SDK autant pour les IDE que pour les interfaces de monkey testing. Néanmoins comme dans tout projet multimédia, nous utilisons en amont des projets, des logiciels de gestions de tâches, des planificateurs, etc. Parmi les nouveaux outils particuliers à ce type de projet se trouvent les logiciels de création de mockups.   Pour réduire les délais de production des maquettes et ainsi proposer rapidement différentes solutions d'interfaces à nos clients, nous passons par des logiciels de sketching (comme Balsamiq Mockup, Pencil Project ou MockFlow) qui nous permettent de présenter rapidement nos idées. De même, ces mockups sont réutilisés pour partager avec les graphistes nos réflexions en terme d'ergonomie. On peut aussi citer l'émergence des API de développement cross-platform telles que Appcelerator ou PhoneGap, qui dans les cas où l'intégration native dans le système n'est pas requise peuvent accélérer grandement le processus de création.   Comment définissez-vous le web mobile ? Aujourd'hui la taille des écrans sur mobiles rejoint celle des pc, et les vitesses de connexions itinérantes tendent à devenir comparables à l'ADSL. Le web mobile se distingue donc en particulier par notre manière d’interagir avec lui. Un utilisateur « tactile » et un utilisateur « à la souris » sont en droit d'attendre des traitements différents. Certains événements bien connus du monde pc (comme le onHover, représentant le survol de la souris) n'ont pas leur équivalent dans le monde tactile.   Le Web mobile, c'est donc s'adapter aux contraintes de son public en prenant en compte ses limites (bande passante, performance, affichage...) et ses avantages (localisation GPS, proximité avec le terminal, multi-touch....) pour créer une interaction différente permettant d'accéder à vos contenus. Le web mobile a ses spécificités et la rapidité d’accès en est une. Depuis la sortie des premiers iPod, le public s'attend à ce que tout puisse se faire en 3 clics de molette. Les smartphones ont suivis ce mantra et demandent ainsi des menus épurés à arborescence limitée.   D’après vous, le web mobile est-il le futur d’internet ? Le web mobile n'est pas seulement le futur d'internet, il en est déjà le présent. Les parts de marché grandissantes des smartphones, et le fait que celui-ci soit toujours sur vous, en fait une interface de consultation de premier ordre. De plus, certaines fonctionnalités de ces appareils amènent des suppléments non négligeables.   Par exemple, la géolocalisation (qu'elle soit approximative en wifi, ou précise avec le gps) ouvre de nouvelles possibilités en terme de contenu. Ainsi certains services sont plus intéressants pour un utilisateur sur mobile que sur un site traditionnel. Prenons l'exemple d'un moteur de recherche, quand je suis en quête d'un bon restaurant, mieux vaut rechercher sur mon téléphone pour trouver celui le plus proche et profiter de la géolocalisation, plutôt que d'avoir à taper mon adresse complète sur un clavier.   Existe-t-il des KPI différents entre les pages web classiques et les applications mobiles ? Les KPI des pages web traditionnelles, outre les classiques vérificateurs de code et d’accessibilité, sont dominés par des critères de la SEO et les placements qu'ils engendrent. Ainsi la comparaison de ces indicateurs avec le domaine des applications mobiles se retrouve dans la gestion de la distribution de vos apps.   Ainsi il n'est pas inhabituel de se baser sur les informations fournies par les différents markets (AppStore, Google Play...) pour mesurer le succès d'une application. Des indicateurs comme le nombre de téléchargements, de comptes, le taux de lancement journalier, le placement dans certaines rubriques sur le store ou encore les notes données par les utilisateurs, fournissent des données appropriées pour faire ce constat.   Néanmoins, il est toujours bon de rappeler que le processus de création d'une application se doit d'avoir un but marketing à atteindre, que cela soit une rentabilisation financière, ou simplement la reconnaissance d’une marque. Ainsi d'autres KPI (comme l'augmentation de commandes sur un site marchant, la popularité de votre entreprise) peuvent indiquer l'utilité de votre application même si celle-ci pourrait ne pas se démarquer de façon globale dans les statistiques des markets.   Comment positionner le web mobile vis-à-vis des autres médias ? La majorité des projets sur lesquels j'ai pu travailler consistait à créer une application mobile pour des clients dont l'écosystème applicatif été déjà fourni. Que ce soit en complément d'un site internet ou pour d'autres services plus spécifiques, le mobile est souvent le « plus » pour des environnements déjà éprouvés. Dans ces cas là, le placement du mobile vise à être concis, rapide et facile d’accès. Il propose ainsi aux utilisateurs une autre manière d'accéder à des contenus auxquels ils sont déjà habitués.   Les produits mobiles peuvent se placer de deux façons contradictoires, soit une orientation dans un système existant auquel cas l'applicatif devra se tourner vers la simplicité et la rapidité de prise en main, soit un développement en « one-shot » d'une apps auto-suffisante et qui par conséquent devra fournir un service suffisamment complet ou innovant pour être concurrentiel.   Quels conseils pourriez-vous donner à une entreprise qui souhaite se lancer dans le web mobile ? Mon conseil serait de toujours se tenir informé de ce que les concurrents font. Les meilleures idées aussi bien que les pires réalisations peuvent se trouver dans le travail des autres, et c'est en étant critique avec les autres que l'on peut faire ressortir ses propres défauts.   Ensuite il faut croire en ses idées et ne pas se laisser décourager, parfois être à l'écoute de la communauté peut se révéler très utile (notamment pour les correctifs, ou les fonctionnalités manquantes). Mais très souvent faire pareil que le voisin n’amène à rien, il vaut mieux se démarquer pour innover.   Propos recueillis le 11 juin 2012 par Tatiana Acherchour, consultante OSERESO

Vous aimerez aussi

Le MBTI au service d’un management plus performant

 » Les outils ou tests psychométriques aussi pertinents et efficaces que le MBTI se comptent...

Lire la suite

L’authenticité : facteur clé de succès du Storytelling

« Les histoires sont la monnaie d’échange des rapports humains et il en a toujours été ainsi »,Robert...

Lire la suite

Le budget ne fait pas le succès d’une application

Pourriez-vous vous présenter ? Bonjour, je m’appelle Matthieu GIBSON, 34 ans, Diplômé de l’ESAG...

Lire la suite

134 Commentaires

laissez un message

30, novembre, 2018 / Répondre

Fantastic blog post.Really looking forward to read more.

http://www.protraininghub.com/

3, décembre, 2018 / Répondre

I truly appreciate this article post.Really looking forward to read more. Much obliged.

https://sephorum.com/wp-content/uploads/anarkali-dress-images.jpg

5, décembre, 2018 / Répondre

Enjoyed every bit of your post.Much thanks again. Will read on…

https://www.youtube.com/watch?v=8ZWvCvedGcQ

6, décembre, 2018 / Répondre

Really appreciate you sharing this post.Thanks Again. Fantastic.

http://www.flaglerstrategies.com/parents-rally-hb-7069-front-miami-dade-school-board-building/

6, décembre, 2018 / Répondre

Enjoyed every bit of your blog.Really looking forward to read more. Want more.

https://www.alltheinternet.com/?safesearch=medium&q=prochef/kitchen+clip+B00ZIMLBQW&ref=12042018181241

8, décembre, 2018 / Répondre

Great article. Great.

https://varmepumpertromso.no

10, décembre, 2018 / Répondre

Appreciate you sharing, great article.Really looking forward to read more. Awesome.

https://physicaltherapy101.com/glass+cloth+B00OICE9FI

10, décembre, 2018 / Répondre

Great article.Really thank you!

https://www.youtube.com/watch?v=dpmnNDan8_Y

12, décembre, 2018 / Répondre

I think this is a real great post. Want more.

https://www.youtube.com/watch?v=_AQXJjI-_cw

31, mai, 2019 / Répondre

Potenzmittel Viagra Original Cephalexin Dosge For Cats order levitra on line Buy Prednisone Overnight Delivery

14, juin, 2019 / Répondre

Venta Cialis En Andorra Elocon Legally Mastercard Accepted cialis without prescription Soft Tabs Cialis Priligy Pil Priligy Alcohol

28, juin, 2019 / Répondre

Viagra Ohne Rezept Shop Acheter Du Propecia Franceachat De Propecia En Espagne Worldwide Legally Levaquin Pneumonia Visa Accepted Medicine viagra Cephalexin For Prostate Infection Dog Il Cialis In Italia Cialis Rezept Falschen

11, juillet, 2019 / Répondre

Cialis Precio Con Receta Cephalexin 500mg For Toothache Is Ordering Viagra Online Safe viagra Zithromax And Echinacea Acticin Store Zithromax Shelf Life

23, juillet, 2019 / Répondre

Dapoxetine Purchase Per Il Viagra Serve La Ricetta Buy Stendra Tablets Online Viagra Contre Decalage Horaire Chewable Viagra Generic

qui sommes nous ?

OSERESO est une société de conseil et de formation internationale.

Notre métier est d'accompagner les équipes marketing digital, communication digital et webmarketing à monter en compétences et à développer leur savoirs, savoir-faire et savoir-être. Chaque année nous accompagnons près de 1 000 collaborateurs d’entreprises publiques et privées.

Avec une équipe de près de 20 consultants et 35 formateurs notre équipe est à votre écoute tous les jours de 8h00 à 20h00 du lundi au vendredi et de 8h00 à 12h00 le samedi.

Ce site est la propriété de la SARL Keretis, société au capital de 7 500 Euro, dont le siège est 12 rue de Capri – 75012 Paris - N° Siren : 511 236 630.

Le site sur lequel vous venez de vous connecter a été élaboré au profit de tous les internautes désireux de mieux connaître l’activité d’OSERESO EN France et à l’étranger.

Ce site Internet répond aux dispositions légales prévues par la CNIL


Directeur de publication du site : Nicolas Belnou
Conception et réalisation : OSERESO
E-mail : contact@osereso.fr