OSERESO - Centre de formation webmarketing, marketing et communication

La e-formation au service de la formation

By Nicolas Belnou|Date : 9 juillet 2012 62 Commentaires

« Avec l’avènement de l’internet 2.0 et le mobile, l’e-formation continue de grandir,ce qui lui permet d’offrir une expérience d’apprentissage de plus en plus riche ».   Interview de Damien Gaud, consultant chez CrossKnowledge   Pouvez- vous vous présenter et présenter votre parcours ? Bonjours je suis Damien Gaud, Consultant chez CrossKnowledge, le leader européen...

« Avec l’avènement de l’internet 2.0 et le mobile, l’e-formation continue de grandir,ce qui lui permet d’offrir une expérience d’apprentissage de plus en plus riche ».

 

Interview de Damien Gaud, consultant chez CrossKnowledge

 

[caption id="attachment_3607" align="alignleft" width="200" caption="Damien Gaud, consultant chez Crossknowledge, interviewé par OSERESO"][/caption]Pouvez- vous vous présenter et présenter votre parcours ?

Bonjours je suis Damien Gaud, Consultant chez CrossKnowledge, le leader européen du développement des compétences de management et de leadership par les nouvelles technologies d'apprentissage.

 

Je suis diplômé de l’ISAM-IAE de Nancy, Institut Supérieur d’Administration et de Management en spécialité Management de Projet multimédia et Qualité de service. Après avoir effectué mon stage de fin d’étude à Montréal au Canada en tant que Consultant E-learning, j'ai rejoint CrossKnowledge en Octobre 2009.

 

J’accompagne en tant que Consultant / Chef de projet, des entreprises PME/PMI dans leurs projets de e-formation (avant-vente, cadrage, déploiement et suivi des projets).

 

En quoi consiste votre métier et quelle est votre valeur ajoutée ?

Je suis chargé d’accompagner mes clients dans le déploiement de leur solution de formation à distance, cela englobe différentes expertises. Chef de projet, je suis à 100% responsable du déploiement de la solution e-learning chez le client. Force de proposition, je développe la solution répondant au mieux aux besoins du client, d’un point de vue technologique (fonctionnelle) et d’un point de vue pédagogique (accompagnement sur l’ingénierie de parcours de formation à distance).

 

J’accompagne également le client dans la communication à mettre en place autour du projet, et ce pour s’assurer de la bonne appropriation de la solution par l’utilisateur final (l’apprenant) et par le prescripteur (Responsable formation, RRH).

 

En quoi consiste l’e-formation ?

L’e-formation désigne tout dispositif de formation utilisant l’internet comme canal de diffusion.

 

Derrière cette définition « simpliste », se cache la notion de dispositif de formation innovant qui utilise les NTIC afin d’améliorer la qualité pédagogique, renforçant considérablement l’accessibilité, ainsi que les échanges et la collaboration à distance entre les apprenants.

 

L’e-formation s’est fortement imposée dans les entreprises et dans le milieu éducatif, parfois simplement sous la forme de 100% à distance ou sinon le plus souvent sous la forme « blended Learning », c’est-à-dire alternant des phases de présentielles et à distance.

 

Avec l’avènement de l’internet 2.0 dit de collaboration et l’usage mobile (tablette et Smartphone), l’e-formation continue de grandir en termes de contenu et d’usage, ce qui lui permet d’offrir une expérience d’apprentissage de plus en plus riche.

 

Pensez-vous que l’E-formation est un complément ou un substitut de la formation classique ?

Reprenons la définition de l’Union européenne : « l’e-learning est l’utilisation des nouvelles technologies multimédias de l’Internet pour améliorer la qualité de l’apprentissage en facilitant d’une part l’accès à des ressources et à des services, d’autre part les échanges et la collaboration à distance ».

 

Historiquement considérée comme une formation « lowcost », l’e-formation est avant tout au service de la formation classique, afin « d’améliorer la qualité de l’apprentissage » à travers par exemple de formation blended ou encore en permettant via les nouvelles technologies 2.0 « l’échange et la collaboration à distance » entre les participants.

 

L’e-formation peut donc être un complément et/ou un substitut de la formation classique selon les objectifs pédagogiques.

 

D’après vous, comment l’e-formation est perçue de manière générale ?

Après avoir porté beaucoup d’espoirs à la fin des années 90, avec l’explosion des nouvelles technologies (la fameuse « bulle »), le premier constat a été très décevant.

 

Depuis l’e-formation à fait du chemin, ne se limitant plus à la simple mise à disposition de contenu, elle est désormais généralisée dans les organisations, déjà en 2010, 30% des entreprises dans le monde avaient formées plus de 50% de leurs salariés en dispositif à distance. (source : 1er Baromètre du e-learning en Europe – CrossKnowledge/Fefaur/IPSOS)

 

L’e-formation bénéficie désormais d’une bonne image auprès des directions RH/formation et des utilisateurs finaux, les apprenants.

 

Quels sont les avantages de l’e-Learning par rapport à la formation traditionnelle ?

Pour ne citer que les principaux bénéfices, nous parlerons de réduction des couts, de rapidité de déploiement, de massification, d’individualisation, de formation en juste à temps et cela en s’affranchissant des contraintes géographiques.

 

L’e-formation présente également des avantages pour l’apprenant qui va pouvoir suivre une formation plus personnalisée (avec un tuteur par exemple), plus souple (à l’endroit et au moment qu’il l’arrange) et qui répondra de manière plus ciblée à ses besoins propres en développement.

 

Enfin, dernier élément de réponse selon moi : Une forte accessibilité, en effet la formation est désormais à la portée de tous, aussi bien des cadres que des employés, à tous niveaux de qualification et à n’importe quel Age.

 

A quels profils de clients l’e-Formation convient-il ?

Les grandes entreprises ont la plus grande antériorité dans la mise en place de l’e-formation (début dans les années 2000), cela s’explique par un nombre important de salariés à former et un besoin d’alignement en temps réel des compétences de leurs collaborateurs pour répondre à une stratégie business de plus en plus changeante.

 

Cependant avec l’arrivée des offres e-learning sur étagère (catalogue de plus en plus complet), les plus petites entreprises commencent à opter pour cette modalité, en particulier car elles ne peuvent pas se permettre de mobiliser trop longtemps leurs équipes.

 

La montée en puissance de l’e-formation que nous constatons ces dernières années concerne donc tous types d’entreprise, on prévoit que les entreprises de moins de 1000 salaries (PME) atteindront 27 % à 43 % de leur effectifs formés en e-learning en 2012, contre 34% à 51% pour les entreprises de 1000 à 10000 salariées. (source : 1er Baromètre du e-learning en Europe - CrossKnowledge/Féfaur/IPSOS)

 

D’après vos expériences, quels types de formations est le plus demandé ?

En terme de modalité, les formations du type « blended learning » ont largement fait leurs preuves, alternant séance d’auto-formation et atelier en regroupement présentiel, ce sont les dispositifs les plus demandés.

 

En termes de couverture thématique, les champs d’application les plus concernés sont les formations métiers (67%), l’hygiène et sécurité (40%), l’informatique (40%) et la bureautique (39%). Arrivent non loin derrière les formations sur la compliance, le management et les langues. (source : 1er Baromètre du e-learning en Europe – CrossKnowledge/Féfaur/IPSOS)

 

Quels sont les freins à l’utilisation de l’e-formation ?

Les principaux freins que nous rencontrons sont culturels (salariés réfractaires aux nouvelles technologies), pédagogiques (formation à distance = de mauvaise qualité), technologiques…etc. Globalement, le principal obstacle à la mise en place de formation à distance dans les entreprises est la résistance au changement de l’ensemble de l’organisation.

 

Il faut d’une part s’assurer de l’adhésion et du soutien de la direction des ressources humaines afin de communiquer et d’accompagner les équipes opérationnelles pour les impliquer.

 

D’autre part, il faut assurer l’accompagnement des apprenants dans la prise en main de leur formation en les informant et en répondant au mieux à leur attentes en terme de besoin en développement.

 

Quels conseils pourriez-vous donner à un futur consultant chef de projet e-formation ?

Malgré une expérience plutôt courte (3 ans), je pense avoir identifié les principaux ingrédients : une appétence pour les NTIC (en termes d’usage, la technologie a moins d’importance), pour le développement du capital humain dans les organisations, pour l’innovation pédagogique et enfin il faut bien sûr détenir les compétences clés du gestionnaire de projet.

 

Pour finir, être force de proposition et de conviction face à un marché en pleine croissance et à une résistance au changement encore présente dans les organisations sera facteur clé de succès dans vos projets.

 

Propos recueillis le 9 juillet 2012 par Tatiana Acherchour, consultante OSERESO

Vous aimerez aussi

Sous traiter son e-commerce : un levier de rentabilité ?

« Il est nécessaire désormais « d’être » sur le web, mais pas n’importe comment. »  ...

Lire la suite

Le web dans tous ses états en 2013

« L’évolution du web se joue donc entre autres, en termes d’usages, de comportements,...

Lire la suite

Octopus Design : un partenaire Tunisien pas comme les autres

 » Une collaboration entre deux agences ne peut être que bénéfique dans le sens où chacun...

Lire la suite

62 Commentaires

laissez un message

8, novembre, 2018 / Répondre

It won’t be long before this Manchester United team is challenging once again. Whatever they achieve going forward, Paul Pogba will be at the heart of it. United are definitely getting back to their best. I saw Paul Pogba’s power up close – and he has more to give, plus why taking Theo Walcott to the World Cup at 17 killed him and my romantic trip with Abbey… to watch Ronaldinho

https://bit.ly/2JCArSc

22, novembre, 2018 / Répondre

An afternoon that was supposed to signal the beginning of a new era of competition between the Manchester clubs ultimately served only to underline the gulf between them. Man City 0 Man Utd 1: Class divide is huge as King Rooney helps United to claim derby glory

https://bit.ly/2S3sXus

qui sommes nous ?

OSERESO est une société de conseil et de formation internationale.

Notre métier est d'accompagner les équipes marketing digital, communication digital et webmarketing à monter en compétences et à développer leur savoirs, savoir-faire et savoir-être. Chaque année nous accompagnons près de 1 000 collaborateurs d’entreprises publiques et privées.

Avec une équipe de près de 20 consultants et 35 formateurs notre équipe est à votre écoute tous les jours de 8h00 à 20h00 du lundi au vendredi et de 8h00 à 12h00 le samedi.

Ce site est la propriété de la SARL Keretis, société au capital de 7 500 Euro, dont le siège est 12 rue de Capri – 75012 Paris - N° Siren : 511 236 630.

Le site sur lequel vous venez de vous connecter a été élaboré au profit de tous les internautes désireux de mieux connaître l’activité d’OSERESO EN France et à l’étranger.

Ce site Internet répond aux dispositions légales prévues par la CNIL


Directeur de publication du site : Nicolas Belnou
Conception et réalisation : OSERESO
E-mail : contact@osereso.fr