OSERESO - Centre de formation webmarketing, marketing et communication

Vers un marketing appréciable et créatif…

By Dalizar Damak|Date : 20 décembre 2013 60 Commentaires

« Le native advertising est non seulement une manière plus efficace de se faire connaître en tant que marque car ce type de publicité est plus facilement absorbé, mais aussi parce qu’il s’agit (en théorie) d’attirer l’attention du consommateur de façon moins intrusive. » Maël Roth, blogueur passionné de marketing, Consultant en Content et Inbound marketing ainsi...

"Le native advertising est non seulement une manière plus efficace de se faire connaître en tant que marque car ce type de publicité est plus facilement absorbé, mais aussi parce qu’il s’agit (en théorie) d’attirer l’attention du consommateur de façon moins intrusive."

Maël Roth, blogueur passionné de marketing, Consultant en Content et Inbound marketing ainsi que le marketing de la musique.

Pouvez-vous vous présenter et présenter votre parcours ?

Bien sûr, avec plaisir. J’ai effectué un baccalauréat littéraire, obtenu il y a 6 ans pour ensuite m’orienter vers le commerce international à l’université. Une fois ma licence obtenue, je me suis orienté vers ce que je considérais (et que je considère toujours, mais c’est quelque peu subjectif) être la branche la plus créative en entreprise : le marketing. J’ai donc fait un master spécialisé en marketing international à l’ESC Rennes et j’ai conclut celui-ci par un stage de 6 mois en Allemagne en prenant les commandes du marketing d’un festival qui me tient beaucoup à cœur.

Fin 2012, j’ai décidé de mettre un pied dans le webmarketing et je me suis lancé dans l’aventure rankseller international, pour laquelle j’ai commencé en tant que country manager France et terminé en tant que responsable des marchés internationaux. Aujourd’hui je me réoriente partiellement pour être consultant en content et inbound marketing et je travaille avec une agence spécialisée dans ce domaine. Ayant toujours l’âme d’un littéraire au fond, le content marketing et indirectement l’inbound m’ont rapidement passionné.

D’après vous, comment l’Inbound Marketing et le Content Maketing ont-ils propulsé de nouveau la pratique du "blogging"?

Le blogging et la création de contenus de manière générale est à la base du content et de l’inbound marketing. Pour attirer des visiteurs et prospects, il est nécessaire de produire du contenu, et la rédaction en est la forme la plus évidente. Typiquement, le blogging est le premier levier d’attraction pour les entreprises qui se lancent tout juste dans le content marketing. D’ailleurs toutes les études sont d’accord : une entreprise qui blogue génère bien plus de trafic qu’une entreprise qui n’a pas de blog et reste statique. Les raisons pour cela sont diverses et variées mais les mises à jour de l’algorithme de Google y sont pour beaucoup.

Le content marketing n’a rien de nouveau, mais en effet le terme a pris une toute autre importance avec les actualisations de cet algorithme. Mais nous sommes dans une phase dans laquelle le blogging est devenu généralisé et il devient de plus en plus difficile de se faire une place lorsqu’on est nouveau, à moins d’aborder des thématiques encore « en friche » sur le net.

Alors je ne pense pas que le blogging va disparaître de si tôt, mais face à la saturation de l’attention des lecteurs, qui doivent lire de plus en plus, le contenu qu’on peut digérer plus facilement commence à prendre le dessus ; nommément le contenu visuel : vidéos, infographies, images et schémas etc.

En abordant ces thèmes, le concept de « Native Advertising » est régulièrement évoqué. Pouvez-vous le définir et expliquer ses avantages dans un contexte de multiplication des contenus?

Le concept du native advertising est assez simple finalement : il s’agit de mieux intégrer une publicité dans le contexte de consommation d’un contenu et de le rendre moins intrusif en l’adaptant au mieux au contexte, à la situation. L’exemple classique est un publirédactionnel (article / contenu sponsorisé) publié sur un site web. Tout ce qui se passe sur le web a l’avantage d’être mesurable, ce qui est beaucoup plus compliqué lorsqu’il s’agit d’une publication dans la presse ; on peut savoir combien de personnes ont cliqué sur la publicité, combien de temps ils sont restés sur le site etc.

Bref revenons à nos moutons. Le native advertising est encore très controversé en France du fait de la vision romantique (sans jugement de valeur) du journalisme dans l’hexagone. Néanmoins, face à l’efficacité accrue de ce type de publicité, je pense qu’elle finira par s’imposer du fait de la production de contenus des entreprises. On peut expliquer cela par la typologie des médias dans l’ère 2.0. Les entreprises disposent des canaux de communication qu’ils possèdent (par exemple leur blog) et d’une portée qu’elles souhaitent développer sur les réseaux sociaux (avoir plus de fans / followers). On peut tout à fait produire du contenu et travailler sur le long terme pour acquérir la visibilité recherchée, mais souvent un budget pour passer par les médias établis (qui disposent de la portée recherchée et qui s’adresse au public cible) pour stimuler l’action de content marketing est nécessaire.

Donc, un budget pour la publicité est à prévoir. Et c’est là qu’intervient le native advertising, c’est le placement de contenus dans un média que la marque ne détient pas, et adaptée au contexte ; en termes de tonalité, nature du contenu etc. Le native advertising est non seulement une manière plus efficace de se faire connaître en tant que marque car ce type de publicité est plus facilement absorbé, mais aussi parce qu’il s’agit (en théorie) d’attirer l’attention du consommateur de façon moins intrusive.

« UGC » et « Brand content » s’imposent aujourd’hui comme de véritables accélérateurs de visibilité. Partagez vous ce point de vue ?

Tout à fait, même si, comme je l’ai mentionné plus tôt, maintenant que le content marketing est une stratégie presque généralisée, il devient de plus en plus difficile d’acquérir cette visibilité. D’ailleurs, une des tendances pour 2014 sera la production de contenus de plus en plus visuels, digérables plus rapidement pour les consommateurs. Eux aussi n’ont qu’un temps d’attention limité, et il se réduit avec la saturation également en termes de contenus.

Les UGC sont une évolution logique dans le marketing 2.0, puisqu’il est ainsi possible de :

- Engager les consommateurs / fans de la marque en les impliquant dans une campagne et les mettant au centre

- Booster le bouche à oreille et le marketing viral sur les réseaux sociaux

- Obtenir du contenu pour la marque dans le cadre d’une stratégie de content marketing

La synergie entre ces différents objectifs donne lieu à un potentiel décuplé et peut effectivement avoir un impact bien plus important que les campagnes de publicité classiques. Elle s’inscrit dans la tendance du crowdsourcing et de l’interaction grandissante entre les marques et les consommateurs et s’avère souvent être une tactique à très fort ROI.

Vous avez un attrait particulier pour le Marketing musical et événementiel. Selon vous, dans quelle mesure la digitalisation et la montée en puissance des réseaux sociaux permettent-ils de relever « le challenge de la monétisation » dans ces deux domaines.

Le web a eu un impact énorme sur les produits culturels, c’était toute une partie de mon mémoire écrit dans le cadre de mon master en marketing international (d’ailleurs le mémoire est disponible en téléchargement gratuit sur mon site). J’ai essayé d’investiguer dans le milieu musical et de faire le lien avec le boom de l’évènementiel ces dernières années (et le l’avènement de l’experience economy, également détaillé dans mon mémoire). Une hypothèse étant que le pur produit culturel perdant son pouvoir de monétisation du fait de cette digitalisation, on assiste à un déplacement de la valeur du produit en faveur de l’évènementiel. Je pense qu’on est en passe d’aller vers un web qui fait de plus en plus le lien entre le virtuel et le réel. La promotion d’un évènement sur le net, notamment avec sa diffusion sur les réseaux sociaux, permet de faire passer le message plus rapidement, à moindre coût, et plus effectivement que pars les moyens classiques.

De nombreux musiciens n’ont pas encore l’interactivité possible grâce aux réseaux sociaux, et voient cela encore trop comme un simple canal de communication. Mais en réalité, la communication doit aller dans les deux sens. C’est ainsi que l’artiste parviendra à créer un lien affectif et à former une communauté engagée et surtout prête à payer pour un artiste avec lequel ils ont un lien affectif. Je pense qu’il y a encore énormément de choses à faire de ce côté-là.

En tant que passionné de musique, que pensez-vous de la dernière action de communication «No marketing », lancée récemment par la chanteuse américaine Beyoncé afin de promouvoir son 5ème album ?

Effectivement, c’est une opération intéressante, mais qui n’a pas forcément le potentiel de servir de cas d’école pour la grande majorité des musiciens et artistes. Pourquoi ? Parce qu’au final cette opération « no marketing » est une opération marketing en soi. Paradoxalement, la sortie surprise de cet album était en fait une opération marketing en soi, qui avait pour objectif de faire le buzz. Je ne pense pas que l’objectif de Beyoncé était de rester dans les méandres des archives iTunes…

On voit bien aujourd’hui que c’était une bonne idée. Elle a fait parler d’elle peut-être même d’avantage que si elle avait décidé d’aligner son marketing et sa communication comme pour la sortie classique d’un nouvel album.

Pour finir, pouvez-vous nous citer 3 de vos sources d’idées quand vous êtes à cours d'inspiration.

Je lis énormément en anglais, donc la majorité de mes sources sont dans la langue de shakespeare. Mes préférés sont:

- Des blogs personnels dans les thématiques du content et inbound marketing, avec une approche personnelle et de très bonnes réflexions comme tarahunt.com, contentmarketingexperience.com, convinceandconvert.com (Jay Baer) et B2Bdigital.net (Eric Whittlake).

- Les classiques : HubSpot, Content Marketing institute, Social Media Today, Social Media Examiner, Mashable… Mais il y a également d’excellentes sources francophones, notamment le blog de l’agence markentive, My Community Manager, le Journal du Community Manager (JCM), WebmarketingCOM ou encore celui d’Anthony Rochand qui a d’excellente réflexions qui nous forcent à réfléchir . J’en oublie sans doute pour la blogosphère francophone, il y a tellement d’excellents marketeurs digitaux en France… :)

De façon générale, pour l’inspiration je lis mon agrégateur de flux rss plusieurs fois par jour et je prends le temps d’y réfléchir. C’est vrai qu’en étant trilingue, j’ai un avantage au niveau de la diversité des sources, des points de vue et de contextes et cela m’apporte beaucoup de confronter les différentes visions. Je lis aussi beaucoup les commentaires dans les groupes de partage, que cela soit sur LinkedIn, Facebook ou Google Plus. En général, je trouve alors des angles différents et des sujets de réflexion lorsque je pars faire du sport ou dans les transports en commun et je les note précieusement.

 

Proposrecueillis le 30 Décembre 2013 parDalizar DAMAK,Consultante et analyste digitaleOSERESO.


 

Vous aimerez aussi

L’absence de brief n’est pas notre seule difficulté

Qu’est-ce qu’une agence de marketing opérationnel ? Une agence de marketing opérationnel est une...

Lire la suite

OSERESO lance ses matinales RH 2.0

 » Le digital a totalement bouleversé l’ordre établit au sein des entreprises et particulièrement...

Lire la suite

La rédaction web supplante t’elle la presse écrite ?

« Dans le cas d’une entreprise de presse, on sait que l’une des principales difficultés est de...

Lire la suite

60 Commentaires

laissez un message

23, mars, 2020 / Répondre

Awesome blog article.Thanks Again. Will read on…

https://www.sandsinsurance.ca/

28, mars, 2020 / Répondre

Great, thanks for sharing this blog.Really looking forward to read more. Really Great.

http://www.bambridgegallery.com/

29, mars, 2020 / Répondre

wow, awesome article.Really looking forward to read more. Will read on…

https://enveos.com/

29, mars, 2020 / Répondre

Heya are using WordPress for your blog platform? I’m new to the blog world but I’m trying to get started and set up my own. Do you need any html coding knowledge to make your own blog? Any help would be really appreciated!

https://betop-lab.com

29, mars, 2020 / Répondre

I appreciate you sharing this blog article.Much thanks again. Cool.

http://proscience.co/

30, mars, 2020 / Répondre

I really liked your article. Keep writing.

https://beverlyhillscarpetcleaning.com/our-service/

30, mars, 2020 / Répondre

Very good blog post.Really thank you! Really Great.

https://dichthuatsaigon.net/dich-thuat-tieng-campuchia-chuyen-nghiep-tai-tp-ho-chi-minh.html/

30, mars, 2020 / Répondre

Major thankies for the blog post.Really thank you! Fantastic.

https://www.youtube.com/watch?v=NUXcSbRxayQ

31, mars, 2020 / Répondre

I really enjoy the article. Great.

https://www.youtube.com/watch?v=hFVjaRDFUnU

31, mars, 2020 / Répondre

Very good article post.Really looking forward to read more. Really Cool.

https://timkhachhangmuaxetai.wordpress.com/2020/03/19/tim-khach-hang-mua-xe-o-to-tai-bang-cach-nao/

1, avril, 2020 / Répondre

Very informative article.Thanks Again. Keep writing.

https://www.smore.com/dstcn-resurge-supplement-review-2020

1, avril, 2020 / Répondre

This is one awesome article.Thanks Again. Cool.

https://www.facebook.com/Resurgedietgesupplement/

1, avril, 2020 / Répondre

Im obliged for the article post.Thanks Again. Much obliged.

https://icandyscissors.com.au/pages/afterpay

1, avril, 2020 / Répondre

Really enjoyed this blog post.Much thanks again. Fantastic.

https://xenonsupplyco.com/

2, avril, 2020 / Répondre

Im grateful for the article.Thanks Again. Much obliged.

https://dagardigital.com/

2, avril, 2020 / Répondre

Do you mind if I quote a few of your articles as long as I provide credit and sources back to your site? My blog site is in the very same niche as yours and my visitors would genuinely benefit from some of the information you provide here. Please let me know if this okay with you. Thank you!

https://monkeydigital.net/

2, avril, 2020 / Répondre

Appreciate you sharing, great blog article. Much obliged.

https://downloadlagu321.net/

3, avril, 2020 / Répondre

Really informative article post.Really looking forward to read more. Want more.

https://medium.com/@thirayuthchanthieng/hyperbolic-stretching-review-5fea20b4d30d

3, avril, 2020 / Répondre

A round of applause for your article.

https://www.smore.com/gdt58-resurge-supplement-detail-wow-omg

3, avril, 2020 / Répondre

wow, awesome post.Much thanks again. Cool.

https://www.baba-poker88.com/app/Default0.aspx?lang=id

qui sommes nous ?

OSERESO est une société de conseil et de formation internationale.

Notre métier est d'accompagner les équipes marketing digital, communication digital et webmarketing à monter en compétences et à développer leur savoirs, savoir-faire et savoir-être. Chaque année nous accompagnons près de 1 000 collaborateurs d’entreprises publiques et privées.

Avec une équipe de près de 20 consultants et 35 formateurs notre équipe est à votre écoute tous les jours de 8h00 à 20h00 du lundi au vendredi et de 8h00 à 12h00 le samedi.

Ce site est la propriété de la SARL Keretis, société au capital de 7 500 Euro, dont le siège est 12 rue de Capri – 75012 Paris - N° Siren : 511 236 630.

Le site sur lequel vous venez de vous connecter a été élaboré au profit de tous les internautes désireux de mieux connaître l’activité d’OSERESO EN France et à l’étranger.

Ce site Internet répond aux dispositions légales prévues par la CNIL


Directeur de publication du site : Nicolas Belnou
Conception et réalisation : OSERESO
E-mail : contact@osereso.fr