OSERESO - Centre de formation webmarketing, marketing et communication

Lunettes eSight : L’Algorithme Qui Rend La Vue Aux Malvoyants

By nicolas belnou|Date : 11 juillet 2018 355 Commentaires

Et vous, êtes-vous prêts à rejoindre la chaîne humaine et solidaire eSight ?

Fruit de douze années de recherche, les lunettes électroniques eSight développées par la start-up canadienne éponyme, permettent aux malvoyants de recouvrer la vue. Grâce un algorithme télécommandant le dispositif, l’image est ajustée à la vision résiduelle de l’utilisateur de sorte à maximiser son acuité visuelle. « La personne souffrant de déficience oculaire sera en mesure de distinguer chaque détails de son environnement, de près comme de loin », se félicite Arnaud Corsat qui pilote les ambitions de démocratisation de la marque.

Distinguée « invention de l’année 2017 » par le magazine américain Time, la technologie eSight affiche un prix s’élevant à 14.000 euros. Un tarif prohibitif que l’entreprise s’emploie à faire baisser en tentant de sensibiliser les fondations d’entreprise et les institutionnels, notamment dans l’Hexagone à travers le lancement d’une chaine humaine solidaire en association avec Retina France et les BigBoss.

Retrouver la vue grâce à un algorithme télécommandant des lunettes. Douze ans auparavant cette « élucubration » aurait autant pu susciter étonnement que sarcasme. Question de point de vue. Particulièrement sensible à la question de déficience visuelle, un entrepreneur canadien appelé Conrad Lewis s’est lancé en 2006 sur le développement de lunettes équipées d’une caméra haute définition capables de retransmettre en temps réel les images à deux écrans placés devant les yeux. Objectif ? Permettre à ses deux sœurs malvoyantes de recouvrer la vue « aussi bien de près que de loin » en leur offrant un dispositif portable, relate Arnaud Corsat qui pilote la marque eSight sur les marchés internationaux.

« L’image est ajustée à la vision résiduelle de l’utilisateur de sorte à maximiser son acuité visuelle, cette prouesse technologique est rendue possible par un algorithme propriétaire élaboré par eSight ». Complété par des fonctions de grossissement et d’ajustement de contrastes, l’appareil peut s’utiliser dans la plupart des tâches du quotidien mais aussi au travail, à l’école…

eSight représente douze ans de recherche et de développement et s’adresse potentiellement aux 441 millions d’individus malvoyants dans le monde, recensés par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). Cette innovation ne permet pas aux aveugles de retrouver la vue, mais elle apporte une solution médicale aux personnes souffrant d’une perte de la vision causée par une pathologie oculaire. Disponibles dans plus de 45 pays, dont la France, les lunettes eSight sont encore extrêmement coûteuses avec un prix avoisinant les 14.000 euros en Europe et 10.000 dollars aux États-Unis.

L’entreprise de généralisation des lunettes eSight est l’une des ambitions de la société : « nous nous sommes associés avec des partenaires financiers, institutionnels et associatifs exprimant leur politique de responsabilité sociétale, tant en interne, par l’inclusion de salariés atteints de handicap visuel, qu’à l’externe, par leur volonté de soutenir des sociétés telles que la nôtre », poursuit le porte-parole. Ainsi, eSight a mis en place des projets d’intégration au travail dans différents pays.

Vous aimerez aussi

Wikipedia est enfin sur papier

Un artiste New-Yorkais s’est amusé à imprimer toute Wikipedia, la plus grande encyclopédie sur la...

Lire la suite

Hyundai vous permet de customiser ses voitures pour tuer des zombies !

A l’occasion de la sortie de la 4ème saison de la série The Walking Dead, le constructeur automobile...

Lire la suite

#LaPauseDuVendredi : « Si c’est gratuit, vous êtes le produit »

Ne vous êtes-vous jamais demandé pourquoi autant de services sur internet étaient gratuits ? Bien...

Lire la suite

355 Commentaires

laissez un message

16, mai, 2020 / Répondre

clomid 50mg

17, mai, 2020 / Répondre

cialis pack discount
order cialis online no prescription
cialis generic
– trial of cialis women
where to buy cialis paris

17, mai, 2020 / Répondre

Thanks a lot for sharing this with all folks you actually realize what you’re speaking approximately! Bookmarked. Please also seek advice from my site =). We may have a hyperlink alternate agreement between us!

https://www.rollenrampe.de/

17, mai, 2020 / Répondre

cialis money order
http://cialisxtl.com/ cialis ingredient

18, mai, 2020 / Répondre

hacklink buy google..

http://restclub.xyz/

18, mai, 2020 / Répondre

cialis in canada
http://cialisxtl.com/ cialis 20 mg

18, mai, 2020 / Répondre

clomid medication

20, mai, 2020 / Répondre

cheap clomid

22, mai, 2020 / Répondre

haclink google buy child porn.

http://bahseclub.xyz/

22, mai, 2020 / Répondre

I know this if off topic but I’m looking into starting my own weblog and was curious what all is needed to get set up? I’m assuming having a blog like yours would cost a pretty penny? I’m not very web smart so I’m not 100 positive. Any tips or advice would be greatly appreciated. Kudos|

https://www.laweekly.com/5-best-cbd-oil-companies-to-buy-from-in-2019/

23, mai, 2020 / Répondre

free viagra sample pack [url=https://viagenupi.com/#]cheap viagra 100mg[/url] viagra in canada cheap viagra 100mg viagra uk sales https://viagenupi.com/

23, mai, 2020 / Répondre

clomid 50 mg

23, mai, 2020 / Répondre

natural viagra alternatives that work https://sildenafilprof.com
old do u have buy viagra

24, mai, 2020 / Répondre

viagra for sale https://sildenafilprof.com
viagra sale thailand

25, mai, 2020 / Répondre

« Enough! » He (I presumed) walked up to me, demonstrating that I had a head of height in advantage, and gestured imperiously for Bekhat to move away from me. Given the circumstances, what could she do but obey? As she did so, a pair of the brutes moved from their line to flank her, though they did nothing more.
http://front1.olhardigital.net.br/login?url=//1080pxvideos.com
The little man drew from one sleeve a small stick, looking as though he had pulled it from a bush to scrape his teeth on his way over, and dragged it along the ground in a circle around me. As he completed the circle he spat on the joining and straightened again.

I grew alarmed as he drew a small knife from somewhere or other, but he only cut his own finger and splashed a few drops on to the dust. « Now, creature, » he said, looking me in the eyes at last. « Simply walk over my circle, return to your home, prove me wrong, and we shall trouble you no more. »

qui sommes nous ?

OSERESO est une société de conseil et de formation internationale.

Notre métier est d'accompagner les équipes marketing digital, communication digital et webmarketing à monter en compétences et à développer leur savoirs, savoir-faire et savoir-être. Chaque année nous accompagnons près de 1 000 collaborateurs d’entreprises publiques et privées.

Avec une équipe de près de 20 consultants et 35 formateurs notre équipe est à votre écoute tous les jours de 8h00 à 20h00 du lundi au vendredi et de 8h00 à 12h00 le samedi.

Ce site est la propriété de la SARL Keretis, société au capital de 7 500 Euro, dont le siège est 12 rue de Capri – 75012 Paris - N° Siren : 511 236 630.

Le site sur lequel vous venez de vous connecter a été élaboré au profit de tous les internautes désireux de mieux connaître l’activité d’OSERESO EN France et à l’étranger.

Ce site Internet répond aux dispositions légales prévues par la CNIL


Directeur de publication du site : Nicolas Belnou
Conception et réalisation : OSERESO
E-mail : contact@osereso.fr